En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Eco-délégués à la mairie

Nos éco-délégués à la mairie

Voici quelques-unes de leurs propositions, en images d'abord :

- mettre en place des murs végétaux sur certaines façades qui assurent la purification de l'air en filtrant les poussières fines de l'air et en transformant le CO2 en oxygène. Les plantes du mur végétal absorbent la lumière solaire et diminuent ainsi la température de la ville. Un mur végétal fonctionne comme une barrière insonorisante et absorbe le bruit à 41 %, par rapport à une façade traditionnelle.

- semer des fleurs le long des façades. De nombreuses villes comme Nantes, Caen signent avec les habitants des permis de végétaliser, elles autorisent et facilitent l'implantation de fleurs. Le plus souvent, les mairies proposent des graines à semer, du moins pour la première installation, et financent les petits travaux d'aménagement. Avec le microfleurissement, on sème au pied des murs, dans les failles des trottoirs. Les plantes favorisent le cadre de vie des oiseaux, papillons et insectes, surtout dans la ville où il n'y a que de la pierre.

- créer un verger communal. Les vergers communaux sont des espaces partagés mis à la disposition des citoyens par les communes pour qu’ils puissent venir y cueillir des fruits frais. L’idée est d’en faire un lieu d’échanges pour que les plus anciens partagent leurs savoirs. Le verger est un site d’animations pour les habitants de la commune à travers différentes pratiques comme la greffe des arbres, la taille, la cueillette et l’ouverture à la préservation de la biodiversité. Les écoliers sont régulièrement conviés à participer aux différents ateliers de sensibilisation.

- créer un jardin partagé. Pour toute personne vivant en appartement, n’ayant ni balcon ni terrasse, ou en maison sans terrain, le jardin partagé est l’endroit idéal pour cultiver des légumes à plusieurs. Il permet de développer l'agriculture locale mais aussi de faire des rencontres. Il peut aussi être un lieu de rendez-vous où des animations y sont organisées.

- réinvestir le parc communal derrière la Poste en y créant un jardin zen et en y ajoutant des jeux pour les enfants. Quand on parle de jardin zen, on s’imagine un espace extérieur vert agréable et prédisposant à la détente.Grâce aux plantes et arbustes, il permet de préserver la biodiversité de la commune. L’eau est une des bases du décor du jardin zen.

- demander le statut de refuge LPO pour le parc à bosses.  Un Refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) est un terrain public ou privé sur lequel le propriétaire s’engage à protéger la nature de proximité. Les techniques de gestion doivent être respectueuses de l'environnement et économes en énergie et en ressources naturelles. Pour le choix des plantes cultivées, les espèces de la région sont privilégiées par rapport à d'autres, plus exotiques et moins adaptées à la faune locale. Des aménagements simples (de type nichoir, haie champêtre, mare, mur de pierres sèches, hôtel à insectes...) visant à favoriser la biodiversité sont prévus.  L'intérêt d'un refuge LPO est aussi pédagogique en offrant d'innombrables occasions d'observation des plantes et des animaux sauvages.

- créer une piscine naturelle publique. Contrairement aux piscines classiques qui utilisent du chlore pour purifier l'eau, les piscines naturelles se servent de plantes aquatiques pour régénérer l'eau et de jets d'eau pour l’oxygéner. Comme dans la nature, l'eau est verte et non pas bleue, mais elle est douce et ne pique pas les yeux !

- inviter des artistes de street-art pour embellir les façades abîmées. L'idée est de créer des espaces publics où l'art est accessible à tous.

- créer une maison solidaire pour lutter contre le racisme, l'homophobie et les autres exclusions. Pour les jeunes, habiter une commune engagée contre les discriminations est important et assure une ambiance agréable pour tous les habitants.

- prévoir des rampes d'accès pour faciliter la mobilité des personnes à mobilité réduite.

- rendre les passages piétons plus visibles et ajouter des pistes cyclables pour faciliter la circulation des piétons et des vélos, notamment aux abords du collège.

- mettre en place des poubelles de tri colorées et esthétiques pour encourager les habitants à ne pas jeter leurs déchets par terre.


Date de création : 30/06/2021 . 10:06
Catégorie : -
Page lue 88 fois